Espaces verts et infrastructures sportives

Nom complet de la mesure

Développer les espaces verts et les infrastructures sportives

Objectif

Les habitants d’un quartier ou d’une commune disposent, à proximité de leur domicile, d’espaces verts et d’infrastructures sportives leur permettant de se dépenser physiquement. Ces lieux peuvent être en plein air (forêts, prairies, parcs publics, terrains omnisports, fitness urbains…) ou couverts (piscines, patinoires, salles de gymnastique…). Ces lieux sont connectés au réseau de cheminements piétons et d’itinéraires cyclables et sont situés près des arrêts de transports publics.

Description

Un espace vert désigne tout espace végétalisé adjacent ou intégré à un espace urbain. Ceci inclut :

  • Les espaces verts naturels ou semi-naturels (ex. : forêts, rives des cours d’eau)
  • Les parcs et jardins
  • Les voies vertes (ex.: chemins piétons et/ou réseaux cyclables végétalisés)
  • Les places de jeux
  • Les espaces verts fonctionnels (ex. : cimetières)
  • Les espaces verts d’agrément (ex. : zones aménagées pour séparer des bâtiments)
  • Les espaces dits “bleus” (points et cours d’eau), qu’on peut retrouver dans les catégories ci-dessus

Ces espaces peuvent être traversés pour atteindre une destination donnée, mais les individus peuvent également s’y balader, jouer ou pratiquer une activité physique.

Les infrastructures sportives peuvent être intégrées ou non aux espaces verts. Par exemple, un parcours vita peut être créé dans une forêt ou un fitness urbain dans un parc.

Ces infrastructures permettent de pratiquer une activité physique régulière en dehors d’un club sportif. Elles sont accessibles pour tous les habitants quel que soit leur âge, leur sexe, leur condition physique et leurs moyens financiers.

La qualité de ces espaces verts et infrastructures sportives dépend de différents élément, tels que :

  • L’utilité
  • L’emplacement
  • La connectivité
  • La facilité d’accès
  • La conception
  • Le caractère agréable du lieu
  • La sécurité
  • L’entretien

(Source: Health Impact Assessment of greenspace, Royaume-Uni)

Bénéfices pour la santé

La pratique régulière d’une activité physique permet de:

  • Réduire les risques de développer certaines pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, l’hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux, l’ostéoporose, certains cancers et la dorsalgie
  • Prévenir le surpoids et l’obésité
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • Réduire les risques de dépression
  • Favoriser l’estime de soi et la résistance au stress
  • Favoriser l’intégration sociale

De plus, se dépenser en plein air ou utiliser des infrastructures sportives sont des excellents moyens de satisfaire les recommandations en matière d’activité physique pour les enfants, les adolescents, les adultes et les seniors.

Eléments à prendre en compte

Lors de l’aménagement d’espaces verts et d’infrastructures sportives, les éléments suivants sont à prendre en compte:

  • Installer ces lieux à proximité des habitations
  • Les connecter aux cheminements piétons, itinéraires cyclables et réseau de transports publics
  • Respecter les normes de sécurité liées aux différentes infrastructures
  • Garantir la gratuité d’accès dans la mesure du possible
  • Aménager des espaces ombragés afin que les enfants soient protégés du soleil

Contexte vaudois

L’État de Vaud finance des projets visant à promouvoir la santé par le sport et destinés aux enfants et adolescents.

Trois types de soutiens sont proposés:

  • Pour les communes : organisation d’activités sportives encadrées
  • Pour les communes : construction de places de sport en plein air
  • Pour les clubs de sport d’équipe : mise en place d’activités non-compétitives