Interdiction de la publicité pour les produits du tabac

Nom complet de la mesure

Interdire de façon globale la publicité en faveur des produits du tabac

Objectif

La population est protégée des stimuli publicitaires visant à encourager la consommation de tabac.

Description

Les publicités pour les produits du tabac donnent une fausse information quant au produit commercialisé. Les produits du tabac sont en effet présentés dans les publicités de manière positive, comme des produits « cools », qui sont consommés par des jeunes ayant du succès, beaucoup d’amis, sachant prendre des risques et profitant pleinement de la vie. Les personnes qui sont en contact avec les publicités pour le tabac perçoivent ces produits comme étant moins dangereux que ce qu’ils sont en réalité.

Les publicités pour les produits du tabac ont un réel impact sur la consommation de tabac. Ces techniques de communication :

  • attirent de nouveaux consommateurs, en particulier les jeunes ;
  • maintiennent et/ou augmentent la consommation de tabac des fumeurs;
  • dissuadent ceux qui veulent arrêter;
  • encouragent les anciens fumeurs à recommencer.

En optant pour une telle mesure, la population n’est plus soumise aux publicités pour le tabac qui banalisent et favorisent la consommation tabagique en présentant ces produits comme des biens de consommation usuels. Les enfants et les jeunes, cibles prioritaires du marketing pour les produits du tabac, sont ainsi préservés de ces stimulations.

En limitant cette normalisation du tabac par la voie publicitaire, il est également plus aisé de sensibiliser aux méfaits de la consommation et d’encourager l’arrêt.

Bénéfices pour la santé

Impacts positifs pour la santé :

  • Diminution globale de la consommation de tabac.
  • Réduction des risques d’entrée en consommation, notamment chez les jeunes.
  • Processus de désaccoutumance facilité.
  • Diminution du risque de rechute.

Efficacité

Différentes études ont démontré l’efficacité de cette mesure sur la réduction de la consommation tabagique :

  • Une interdiction totale de la publicité permet de faire diminuer la consommation jusqu’à 7% (Saffer & Chaloupka, 2000).
  • Un document très complet rédigé par le National Cancer Institute confirme la réduction de la consommation suite à l’interdiction totale de la publicité.

Eléments à prendre en compte

Afin d’assurer la mise en place d’une telle mesure et sa bonne mise en oeuvre, les éléments ci-dessous doivent-être considérés :

  • Opinion publique favorable
  • Engagement politique fort des autorités
  • Action/politique intersectorielle (économie, santé publique)
  • Application des mesures législatives avec rigueur et continuité
  • Mesures de contrôle de la bonne application de ces mesures

Les interdictions partielles sont moins efficaces dans la mesure où l’industrie du tabac peut alors transférer ses ressources vers d’autres stratégies de publicités ou vers des secteurs non-réglementés. Une interdiction globale devrait ainsi être privilégiée.

Contexte suisse

Au niveau fédéral, les restrictions à la publicité pour les produits du tabac se trouvent dans deux dispositions légales différentes :

Ces restrictions ne sont pas suffisantes pour protéger de manière efficace la population et seule une interdiction totale de la publicité permet d’avoir des effets conséquents sur la prévalence de la consommation tabagique.

Contexte vaudois

Dans le canton de Vaud, la Loi vaudoise sur les procédés de réclame interdit la publicité pour des produits du tabac sur le domaine public ou sur le domaine privé visible du domaine public. Cette loi est donc plus restrictive que la loi fédérale, mais reste encore insuffisante pour préserver efficacement la population, et notamment les jeunes, des stimuli publicitaires pour les produits du tabac. Seule une interdiction totale permet de réduire la consommation de tabac.